greenpaw

SAVUTI

Au sein du parc national de Chobe, Savuti est peut-être l'une des zones d'observation de la faune les plus connues du pays. Dans des conditions idéales, le nombre et la variété d'animaux observés peuvent être assez stupéfiants.

La région de Savuti comprend principalement des velds de sable de Camelthorn (Acacia erioloba), des velds de sable de Terminalia argentés (Terminalia sericea), de la savane broussailleuse et du veld de mopane. Le paysage presque désertique de Savuti avec son soleil brûlant, son sable chaud et meuble, les animaux qui s’échappent de la chaleur en s’agglutinant dans les petites zones d’ombre disponibles, et les éléphants qui font impatiemment la queue pour rejoindre l’approvisionnement en eau, de plus en plus restreint, offrent une expérience de la faune très différente, pourtant si authentique à l’Afrique.

savuti map

Il est presque impossible d'imaginer que ce paysage désolé et accidenté était autrefois submergé sous une énorme mer intérieure. Sur le plan géologique, les cinq éléments principaux du Savuti (à savoir la crête de Magwikhwe, la dépression de Mababe, le marais de Savuti et ses arbres morts, les affleurements rocheux et le canal de Savuti) sont tous étroitement liés de manière fascinante.

Il y a encore des spéculations sur la façon dont ce lac autrefois massif a reçu ses eaux. L’explication la plus populaire est qu’un jour le fleuve Zambèze supérieur, les rivières Chobe et Okavango ont coulé ensemble, à travers le nord du Botswana et jusqu’à la mer via le Limpopo. Une légère déformation de la croûte terrestre a barré ce flot pour créer un vaste lac. Cependant, avec le temps, d’autres mouvements de la croûte terrestre ont poussé ces rivières à trouver une nouvelle route vers la mer. La direction de ces rivières a changé avec les failles; le Haut-Zambèze et le Chobe se sont tournés vers le nord-est et, après avoir plongé par les chutes Victoria, ont rejoint ce qui est désormais le Zambèze moyen.

Pris au piège par une vallée de rift émergente, l’Okavango s’est infiltré dans les vastes accumulations de sable pour créer le delta que nous voyons aujourd’hui. Condamné par un changement climatique qui a réduit les précipitations et a ramené des conditions presque désertiques, le super-lac, coupé de ses réserves d'eau, s'est asséché et n’existe plus.

Canal de Savuti:

L'un des grands mystères et charmes de Savuti réside dans son célèbre canal. Il parcourt une distance de 100 kilomètres de la rivière Chobe, à travers une brèche dans la crête de sable, jusqu'à la dépression de Mababe. Ne tombant que d’environ 18 mètres (environ 18 centimètres pour chaque kilomètre parcouru), ce canal achemine l’eau du Chobe à Mababe, créant ainsi un petit étang à l’endroit où il entre dans la Dépression.

C'est le canal et son eau qui expliquent l'abondance fantastique de gibier que l'on peut parfois observer à Savuti. Cependant, le canal ne coule pas toujours et c'est là que réside son grand mystère.

Les rapports des premiers explorateurs confirment que le canal coulait dans les années 1850 et jusque vers 1880. À ce moment-là, il a cessé de couler et est resté sec jusqu'au milieu des années 1950, puis, sans explication, il a recommencé à couler. Depuis lors, il a été « allumé » et « éteint » plusieurs fois. En ce moment il est à sec. C'est ce flux chimérique qui explique les arbres morts que vous verrez dans le canal.

La longue période sèche de ce siècle a donné aux Camelthorns (Acacia erioloba) suffisamment de temps pour s’établir et se développer pleinement. L'inondation qui a suivi a noyé les arbres dans le chenal et au bord de l’étang. Les arbres morts, qui sont restés debout pendant plus de 35 ans, constituent aujourd'hui l'un des éléments les plus importants du paysage de Savuti.

Une explication possible du flux irrégulier du canal de Savuti réside dans les mouvements tectoniques (mouvements de la croûte terrestre). Même sans l’eau du Chobe, le Savuti reste un lieu d’enchantement, d’une beauté singulière, et possède l’une des plus grandes concentrations d’animaux en Afrique australe.